Etats Généraux de la Déficience Intellectuelle

11
Janv
2018

11

DES ÉTATS GÉNÉRAUX DE LA DÉFICIENCE INTELLECTUELLE, POURQUOI ?

Ces États Généraux sont l’occasion d’ouvrir, tous ensemble, professionnels de l’accompagnement et du soin, personnes concernées, familles, élus, chercheurs, institutionnels, de nouvelles perspectives fondées sur les enseignements de l’expertise collective de l’Inserm «Déficiences Intellectuelles » et leurs modalités de mise en oeuvre en territoires.

La déficience intellectuelle, problématique de santé publique méconnue.

La déficience intellectuelle ou handicap mental, est l’un des principaux troubles du neuro-développement, pourtant méconnu. Elle se caractérise par un trouble du développement des compétences intellectuelles, c’est-à-dire une capacité réduite à raisonner et comprendre une information abstraite ou complexe, ce qui retentit fortement sur les apprentissages scolaires et limite les capacités d’adaptation dans la vie quotidienne, y compris à l’âge adulte. Plus d’un million de personnes sont directement concernées par une déficience intellectuelle et au moins 5 millions d’autres sont indirectement impactées : frères et soeurs, parents, grands-parents, aidants professionnels familiers. Elle revêt des réalités de niveaux de fonctionnement (du polyhandicap à la déficience intellectuelle légère) et de besoins de soutien (médical, psychologique, éducatif, pédagogique, social) d’une grande diversité. La déficience intellectuelle peut être isolée mais elle est aussi très souvent intriquée à d’autres troubles du neuro-développement, dont l’autisme, associée à des troubles moteurs ou sensoriels (audition ou vision), des troubles graves du sommeil, de l’alimentation ou des pathologies médicales comme l’épilepsie qui constituent autant de situations de pluri-handicap pouvant entraîner des sur-handicaps. Les personnes déficientes intellectuelles sont aussi susceptibles de présenter des troubles psychopathologiques très variés tels que anxiété, dépression, trouble de régulation émotionnelle, ou bien des comportements-défis d’origine multifactorielle.

 

La déficience intellectuelle est accessible aux progrès de la science

L’explosion récente des connaissances, tant sur les causes des déficiences intellectuelles que sur les processus cognitifs et adaptatifs sous-jacents, permet de mieux appréhender le fonctionnement des personnes avec une déficience intellectuelle et d’envisager des stratégies adaptées d’apprentissages, de soins, d’accom pagnements et de soutiens. L’expertise collective de l’Inserm « Déficiences Intellectuelles » commanditée par la CNSA en 2012, « travail multidisciplinaire
exemplaire », comme cela a été souligné à l’occasion de la publication des recommandations d’actions et de recherche en mars 2016, comble un désert de mise à disposition de connaissances scientifiques dans ce champ et pose désormais un socle de référence national commun de réflexions et d’actions. Un grand nombre de recommandations d’actions et de recherche viennent en effet étayer par la bibliographie, des enjeux déjà bien repérés pour lesquels les solutions peinent à se mettre en oeuvre : dépistage, diagnostic, intervention précoce et tout au long de la vie, accès à la santé et aux soins, importance de l’évaluation multidimensionnelle des personnes, apprentissage, participation et auto-détermination, etc.

 

Un défi citoyen

Il s’agit désormais de :

  • Prendre conscience collectivement d’une réalité : un million de personnes ont une déficience intellectuelle en France.
  • Reconnaître et prendre en compte les capacités et les limitations des personnes déficientes intellectuelles, évaluer plus finement leurs besoins de soutien pour y répondre de manière personnalisée.
  • Rompre avec une logique d’offre de soins et d’accompagnement trop cloisonnée, actuellement basée sur des catégories diagnostiques exclusives.
  • Faire progresser la formation des professionnels et les pratiques du soin et de l’accompagnement des personnes pour améliorer leur qualité de vie et celle de leurs familles.

 

Une démarche collaborative et une émulation fédératrice portée par la Filière DéfiScience

Ces États Généraux sont portés par la filière de santé maladies rares DéfiScience et ses partenaires historiques, associations représentant les personnes et leurs familles : l’UNAPEI, l’ALLIANCE MALADIES RARES et le COLLECTIF DI. La filière s’est également rapprochée d’autres acteurs incontournables, TRISOMIE 21 FRANCE, l’association d’auto-représentation NOUS AUSSI, les acteurs du secteur médico-social, NEXEM, FEHAP et ANECAMSP, mais aussi l’INSHEA, l’ANCREAI, et plusieurs sociétés savantes, tous partageant autour de la déficience intellectuelle et les troubles du neurodéveloppement, une complémentarité de savoirs et une véritable communauté d’intérêts.
Seront donc réunis tous les acteurs et décideurs concernés : professionnels du soin et de l’accompagnement, personnes elles mêmes, familles, élus, nstitutionnels.
Car il s’agit bien d’envoyer un signal et d’enclencher collectivement, en parfaite adéquation avec la mission «Une réponse accompagnée pour tous », une évolution systémique de la réponse de soin et d’accompagnement que nous sommes en capacité d’apporter aux personnes, dans une visée qui soit la plus inclusive possible. Cela sous-tend un changement des pratiques professionnelles fondé sur la règle des 3C vers laquelle nous voulons tendre :

  • Co-construction,
  • Coopération,
  • Coordination avec et autour de la personne.

Une sollicitation des ministères

Dans ce contexte, les membres du comité scientifique et d’organisation ont souhaité solliciter le président de la République ainsi que les principaux ministères impliqués :
Madame Sophie Cluzel, secrétaire d’État chargée des Personnes Handicapées
Madame Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé
Madame Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation
Monsieur Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation Nationale

Sous le haut patronage de Monsieur Emmanuel MACRON Président de la République

Télécharger le programme détaillé

Télécharger le bulletin d’inscription

Le comité organisation et scientifique

Nos partenaires

Suivez-nous sur Twitter

bottom



Menu Title