Séminaire : Psychiatrie et organicité

11
Déc
2015

Journée co-organisée par le Centre de référence Maladies Rares à Expression Psychiatrique (Filière DéfiScience), le Réseau Européen des Maladies Rares, le Groupe de Recherches en Psychiatrie et l’Association Européenne de Psychopathologie de l’Enfant et de l’Adolescent.

Le minimum à connaître, sous forme didactique, pour mieux détecter les troubles associés.

Les patients porteurs de pathologies psychiatriques sévères et/ou chroniques bénéficient, malheureusement, d’un niveau de soin somatique inférieur à celui de la population générale. Cela est valable pour l’état dentaire ou les corrections optiques mais aussi pour les pathologies organiques associées. Ces dernières sont nombreuses et impossibles à connaître toutes.

L’un des objectifs de la journée était de proposer une vision ample et pratique allant des pathologies génétiques aux maladies infectieuses, en passant par le vaste champ des maladies neurométaboliques ou encore immunologiques. L’autre objectif était de proposer une réflexion ontologique basée sur nos connaissances du développement pour ouvrir une nouvelle approche des liens entre symptômes et troubles psychiatriques d’une part, et pathologies organiques d’autre part. Cela dans l’idée de proposer une psychopathologie intégrative où chaque approche trouve sa place.

S’adressant aussi bien aux psychiatres désireux de mettre à jour leurs connaissances dans ce domaine, qu’aux professionnels de santé (psychologues, infirmiers, orthophonistes, psychomotriciens ) prenant en charge ces patients. Cette journée a eu un caractère exceptionnel par son aspect didactique et accessible.

Voir le programme détaillé